Article : Automates cellulaires: un feu de forêt - Lycée Marguerite de Navarre (Bourges)

Fichier pdf
Résumé de la production
On s’intéresse à la question de la propagation d’un feu de forêt selon un modèle d’automate cellulaire. Afin de modéliser la propagation, on modélise la forêt en une grille, et on considère que l’évolution de chaque case de la grille va dépendre des cases alentours (ou à une certaine distance).A un instant t (le temps est discrétisé en tours) une forêt est composée d’arbres, d’arbres en feu, et de cendres. Par exemple, on pourra dire qu’une case d’arbre prendra feu si il y a au moins 1 case d’arbre en feu à côté d’elle. Un arbre se sera totalement consumé au bout de x tours.
Il s’agit d’étudier, au travers d’une implémentation, la possibilité de propagation d’un feu de forêt, et les conditions d’arrêt de celui-ci. On pourra également prendre en compte le vents ou d’autres éléments.
Mots clés
automate cellulaire
propagation
modèle mathématique
optimisation spatiale
espérance