Aller directement à la navigation

Idées de sujets

Vous êtes doctorant en mathématiques ou enseignant-chercheur ?  N'hésitez pas à nous faire parvenir ici, en commentaires, vos idées de sujets s'ils n'ont pas été choisis par des élèves. 

Commentaires

Problème : Sur un quadrillage on trace un rectangle dont les sommets sont des nœuds du quadrillage et les côtés suivent le quadrillage. On trace une des diagonales de ce rectangle et on numérote les points d’intersection de sa diagonale avec les lignes du quadrillage en commençant à 0. Si la diagonale passe par un nœud on compte un point et pas deux. Trouver une formule qui donne le nombre obtenu sur le sommet opposé à celui de départ à l’aide des dimensions a et b du rectangle

bonjour c'est curieux comme algorithme : quand on traverse un noeud on traverse deux lignes du quadrillage en même temps, du coup j'ai mal compris le texte au début et j'ai compté un point si on ne passe pas par un noeud et deux points lorsqu'on traverse un noeud. bon du coup le problème devient simple, on compte juste le nombre de lignes verticales traversées (a-1) et le nobre d'horizontales (b-1), le total donne a+b-2. bon, j'inverse le barème de comptage et je reviens !

Je crois que j'ai la solution, j'ai trouvé a+b-PGCD(a;b)...

Désolé mais ce n'est pas vraiment un sujet mais j'aimerai savoir si je pourrais avoir les coordonnée d'un humoriste qui c'est produit l'année dernière au congrée de Toulouse le samedi vers 16h (je ne suis pas sur de l'horaire) C'était un homme qui traité les maths en les vulgarisant et j'avais ADORE son spectacle et j'ai surement de quoi lui donner un bon public. Aidez-moi, Aidez-le, Aidez-nous et Aidez-vous surtout. J'avais adoré le congrée l'année dernière. J'était au collège Irène Joliot Curie. Mon mail est miki.lorec at free.fr. Merci beaucoup.

Deux joueurs ont un tas d'allumettes devant eux réparties en tas égaux. Un joueur peut prendre 1, 3 ou 5 allumettes mais toujours dans un seul tas. Ils jouent à tour de rôle, celui qui prend la dernière a perdu. Est on sûr de gagner ?

Je comprend qu'il y a donc deux tas égaux. Si on commence oui, car il existe au début un nombre pair d’allumettes (2*n) or on ne peut retirer qu'un nombre impair d'allumettes, le premier joueur transformera donc le nombre d'allumette en un nombre impair (car pair - impair = impair) puis le second le transformera en un nombre pair (car impair - impair = pair) , et le premier de nouveau en un nombre impair... et ainsi de suite. Or le gagnant est logiquement celui qui réussira à laisser une seul allumette.ce que seul le premier joueur peut faire que le premier joueur , 1 étant pair.

Je pense qu'il serait intéressant de proposer un exposé sur la "Géométrie de l'Information" à Math en Jeans. Le sujet est à l'interface entre probabilité, géométrie et théorie de l'information. Nous avons monté un séminaire depuis 2009 sur ces thématiques: séminaire Brillouin sur les "Sciences Géométriques de l'Information" http://repmus.ircam.fr/brillouin/past-events . Nous avons également lancé un cycle de conférence GSI "Geometric Science of Information" sponsorisé par SMF et SMAI: www.gsi2015.org . Il pourrait être intéressant de présenter le sujet de la "géométrie de l'information" sous différents aspects: - point de vue des mathématiques : géométries hessiennes de Jean-Louis Koszul. - point de vue de la physique statistique et de la mécanique géométrique : "thermodynamique des groupes de Lie" de Jean-Marie Souriau, métrique de Roger Balian en Physique quantique. - point de vue de la statistique: Idée de Fréchet (borne de Fréchet Darmois, densités distinguées, ...).


Menu principal 2

Article | by Dr. Radut