Aller directement à la navigation

Déroulement de l'année d'un atelier

Le démarrage   (souhaitable dès la rentrée scolaire) 

  1. Pour informer l'ensemble des élèves de l'établissement de l'existence de l'activité, on peut passer dans les classes, organiser une réunion d'information (il existe des vidéos de présentation de MATh.en.JEANS, nous pouvons vous en fournir - vous en trouverez également sur notre site), ou encore apposer des affiches dans les lieux appropriés de l'établissement.
  2. Inviter les élèves qui désirent participer à l'atelier à une réunion de démarrage dans laquelle le chercheur vient proposer les sujets. 
En profiter pour choisir les horaires des séances hebdomadaires. C'est souvent une grosse difficulté : certains utilisent les créneaux de fin de journée, certains ceux de midi...

Les séances hebdomadaires

  1. Les élèves se répartissent en groupes selon les sujets choisis.

  2. Le travail est collectif : recherche documentaire, compréhension puis appropriation du sujet, discussion, répartition des tâches à l'intérieur du groupe.

  3. Il est bon que chaque groupe tienne un cahier de bord pour aider à la continuité du travail.

  4. Le professeur est toujours présent ; il favorise un climat de recherche et le débat entre élèves, sans fournir de solutions aux problèmes posés. Il aide à formuler des questions, à expérimenter et à énoncer des résultats ; il encourage, relance, console ... ; il fournit des repères sur la nature des activités (mathématiques, démarche scientifique) ; il invite à la preuve, il donne des outils parfois (s'il y a une "demande"), il conseille pour la discussion, l'organisation et la présentation des résultats. Toutefois il ne participe pas à l'avancée du projet, et n'amène pas de contenu scientifique.
  5. Très vite les élèves commencent à rédiger les résultats qu’ils ont obtenus avec leurs démonstrations en vue de l’article final .
  6. Pour ces séances, insister sur l'exactitude et l'assiduité de tous les participants. (Cela impose les mêmes règles aux enseignants et aux chercheurs.)


Séminaires

Avant le congrès, 3 séminaires, si possible, sont à organiser avec le chercheur et l'établissement jumelé.
Ces rencontres entre les 2 établissements doivent être suffisamment longues (une journée si possible, sinon une demi-journée) pour permettre :
•    échanges et discussions entre élèves,
•    exposés,
•    répartition du travail à venir,
•    objectifs pour la suite des recherches,
•    validation mathématique par le chercheur.

Ces séminaires sont aussi une occasion pour les élèves de se préparer à l'oral pour le congrès.
Un 4ème séminaire est nécessaire après le congrès pour mettre au point les articles à publier et faire le bilan général.

 

Le congrès

Moment fort de l'année, très apprécié par tous. Il se déroule sur deux ou trois jours - généralement le vendredi, samedi et dimanche.
Elèves, professeurs, chercheurs se retrouvent pour présenter les travaux réalisés, échanger leurs expériences. Sont invités des personnalités, des chercheurs, le public (divers selon le lieu où le congrès se déroule). Des conférences de mathématiciens reconnus ont lieu chaque jour. 
Le congrès forme un tout, il est important et souhaitable que les acteurs de MATh.en.JEANS participent aux trois journées.

Les élèves présentent leurs travaux :

•    Dans le forum, sur des panneaux

Chaque sujet dispose d'un stand. L’objectif est de présenter clairement le sujet et l'essentiel des résultats sous une forme attrayante et lisible à une distance raisonnable, ce qui exclut les longs développements (les longues démonstrations tapées sur ordinateur en police 10, même agrandies, sont à proscrire des panneaux). Ne pas oublier d'inscrire le titre du sujet et d'indiquer les noms des établissements et des auteurs, l'année et le lieu du congrès. Les élèves sont présents sur le stand pour l’animer, pour apporter les explications et des précisions aux visiteurs intéressé.

  • Sous forme d'exposés

Chaque groupe–sujet   donc en jumelant les établissements concernés) est invité à présenter un exposé.

Exposé de 20 mn  se déroule en amphithéâtre (environ 300 places), avec un ou deux rétroprojecteurs, un vidéoprojecteur si besoin, et des micros.Il dure  20 minutes maximum. (compter 5 mn de questions du public) Les objectifs sont de présenter le sujet abordé, d'expliquer le déroulement des recherches, de présenter plus particulièrement un ou deux points précis, sans entrer dans le détail des calculs et de donner clairement une conclusion sans pour autant "fermer" le sujet. Il est nécessaire de penser d'abord au public dans la fabrication des transparents, le vocabulaire employé.

Exposé court :  Si les élèves et le professeur pensent qu’il n’y a pas matière à un exposé de 20 mn, ils peuvent demander un exposé plus court de 10 mn environ. Ceci doit permettre à tous les élèves de présenter quelquechose

Exposé interactif;  Ce type deprésentation prévoit une partipation du public. IL peut se passer dans une salle plus petite,  demander plus de matériel etc. Certains  sujets se prêtent bien à une présentation sous  cette forme  jeux de stratégie, fabrication d'objets, manipulation de formes spatiales, discussion d'une méthode, etc. Il faudra prévenir les organisteurs de congrès pour voir les besoins spécifiqyues de l’atelier

 

L'après congrès

Durant cette partie de l'année, les élèves stabilisent et intègrent leurs résultats. Ils concrétisent leur travail par une production écrite : un article qui sera publié sur le site de MATh.en.JEANS, après validation, et, le cas échéant édité dans des revues ou brochures.
Cette partie souvent difficile à réaliser (démotivation des élèves après le congrès, rapport difficile des élèves avec l'écrit), mais fondamentale et finalement valorisante pour les jeunes, est l'aboutissement de tout leur travail de l'année. C'est l'aboutissement de toute recherche scientifique professionnelle.
Cohérence du contenu, qualité de l'expression et de l’orthographe, respect des contraintes informatiques et des délais sont indispensables. Une page sur le site y est consacrée et vous y trouverez aussi une charte des publications.



Menu principal 2

Page | by Dr. Radut