Aller directement à la navigation

Confiance, interactions et théorie des jeux - Lycée français Jean Giono (Turin)

Titre du sujet: 
Confiance, interactions et théorie des jeux
Établissement:
Année:
Sujet jumelé ?: 
Non
Résumé: 
Les interactions sociales où on doit avoir confiance en autre sont une partie fondamentale de notre vie quotidienne. Se fier aux collègues, aux enseignants, à la famille, aux voisins, aux vendeurs, aux politiciens et à toutes les membres de notre communauté est essentiel pour bien vivre en société - la coopération ne peut pas exister sans la confiance. Toutefois, on observe plusieurs situation où la coopération nous pouvait porter à des résultats positifs pour tout le monde, mais les individus choisissent de se comporter de manière égoïste à cause de la méfiance généré par le contexte de décision. Encourager la coopération est le but principal de plusieurs disciplines des sciences sociales comme l’économie, la psychologie et les sciences politiques. L’un de principaux méthodes utilisé par ces disciplines pour analyser le dilemmes sociales où la confiance et la coopération sont des éléments essentielles est la théorie des jeux. La théorie des jeux est un domaine della mathématique qu’étudie la prise de décision dans les situations d’interaction stratégiques, c’est-à-dire où les individus doivent choisir en tenant compte des actions/réactions des autres individus et au-delà de leur propres objectifs. Plusieurs modèles de la théorie des jeux offrent un cadre pour étudier la confiance et la fiabilité. On peut identifier entre eux les modèles de jeux répété comme le jeux de l’ultimatum, le dilemme du prisonnier et le jeux de la confiance. En étudiant ce type de jeu, on peut découvrir quelles sont les principaux facteurs environnementales (“règles du jeux”) que génèrent de la coopération et de la confiance. Le but d’étudier les jeux de la confiance est de faire les élèves apprendre des concept basiques de la théorie des jeux en utilisant exemples de la vie quotidienne. Pour travailler avec le jeux de la confiance et le dilemme du prisonnier itéré, on doit comprendre le concept fondamentales de la théorie du jeux (représentation et formalisation d’un jeu / information, matrices de gains, stratégies / concepts de solutions/stratégie dominante / équilibre de Nash et critère de Pareto / jeux répétés) Comme objectif final, on espère que les étudiants soient capable aux fin du projet de proposer une expérience (soit un questionnaire en format papier, soit un programme au format logiciel) ou ils peuvent appliquer leur connaissance sur le jeux pour comprendre une situation réelle où la confiance est une caractéristique principale, de la même façons dont les économistes expérimentales font de la recherche.
Nombre d'élèves : 
8


Menu principal 2

Sujet | by Dr. Radut