Aller directement à la navigation

Congrès de Paris-Saclay 2021 - Programme

Programme du congrès.

Le congrès s'est tenu sur la plateforme Teams.

Vous trouverez ici un petit tutoriel : tuto_teams.pdf


Vendredi 26 Mars 2021

  • 11h - 12h Exposés d’élèves
  • 13h - 14h Exposés d’élèves
  • 14h - 15h15 Inauguration et Conférence d’Aline Lefebvre – Du bac à sable aux mouvements de foule
  • 15h15 - 16h Forum
  • 16h - 17h Exposés d’élèves

Samedi 27 Mars 2021

  • 9h30 - 10h 30 Exposés d’élèves
  • 10h30 - 11h30 Forum
  • 11h30 - 12h30 Exposés d’élèves
  • 13h45 - 14h45 Conférence de Sarah LemlerModèle proie-prédateur
  • 14h45 - 15h45 Exposés d’élèves

Tous les exposés d'élèves par heures et par salle.

 

Présentation des conférences.

Vendredi 26 mars 14h15 - 15h15 – Conférence d'Aline LefebvreDu bac à sable aux mouvements de foule : des expériences numériques pour comprendre.

On s’intéresse à la modélisation des milieux granulaires - ensembles de grains solides - ainsi qu’aux suspensions lorsque ces grains, solides ou non, sont immergés dans un fluide. La compréhension de ces milieux intéresse des domaines très différents avec de vastes champs d’applications, des plus industriels avec l’enfoncement de piliers dans le sol aux plus environnementaux avec l’érosion des dunes de sable, en passant par des applications médicales telles que l’utilisation de nano-robots chirurgiens. Pourtant, malgré ces applications, le comportement particulièrement complexe de ces systèmes, tantôt solides, tantôt liquides, reste encore partiellement incompris.
Pour y remédier, les chercheurs conçoivent des outils de  simulation numérique afin de mieux comprendre leurs propriétés fines grâce à une collaboration proche entre mathématiciens et physiciens, indispensable à la réalisation de programmes informatiques à la fois efficaces et réalistes.
On présentera d'abord des questions qui se posent sur le comportement des milieux granulaires. On montrera ensuite comment on peut y répondre à travers des simulations numériques et de quelle façon les mathématiques interviennent dans le processus de développement de ces simulations. Pour finir, on montrera comment ces recherches permettent également d'étudier les mouvements de foule.

Samedi 27 mars 13h45 - 14h45 – Conférence de Sarah LemlerModèle proie-prédateur.

Dans cet exposé, nous nous intéresserons au modèle mathématique de Lotka-Volterra pour essayer de représenter le phénomène naturel de prédation, c’est-à-dire l’évolution de deux populations dont l’une mange l'autre. Les questions auxquelles nous répondrons sont les suivantes : 
– Étant donnée une population initiale de lynx et de lièvres, sachant que les lynx se nourrissent de lièvres, comment peut-on représenter à l’aide d’outils mathématiques l’évolution du nombre de lynx et de lièvres au cours du temps ?
– Comment évoluent les nombres de lynx et de lièvres en fonction du paramètre de la natalité des lièvres, du paramètre de la mortalité des lynx et du nombre moyen de lièvres mangés par un lynx ? 
– Enfin, comment adapter ces différents paramètres pour représenter au mieux ce qu’on observe en réalité dans la nature ?


Menu principal 2

Congr_s | by Dr. Radut